La musique est un vaste domaine qui regroupe plusieurs compétences artistiques, dont les instrumentistes, les compositeurs, les interprètes et bien d’autres. L’orchestre s’inscrit dans cet univers pour lui donner plus d'accords et de beauté. Passionné de la musique, vous désirez certainement en apprendre davantage sur elle. Vous avez ainsi entendu parler d’orchestre, mais n’en savez pas grand-chose. Le présent guide vous permettra de retenir l'essentiel !

Qu’est-ce qu’un orchestre ?

Un orchestre représente un groupe de musiciens instrumentistes qui se réunit pour exécuter une œuvre musicale. Ce corps artistique ne crée pas : sa spécialité, c’est l’interprétation. Ainsi, l'orchestre dépend du compositeur, de l’époque, du genre musical et du répertoire abordé. Il est dirigé par un chef d’orchestre et rassemble plusieurs familles d’instruments de musique.

L’histoire de l’orchestre

Tout a commencé entre le XVe et le XVIe siècle en Italie où les familles nobles avaient des musiciens. Ceux-ci jouaient ensemble de la musique dans la cour et faisaient danser les gens. C’est ainsi que peu à peu, les groupes d’interprétation musicaux traditionnels se développaient. À la fin du XVIe siècle, on assiste à l’apparition d’un véritable orchestre moderne.

L’orchestre, un réel dialogue musical

Dans un orchestre, tout est harmonisé. Les instruments sont rarement au même moment, à moins que cela ne soit pour obtenir un effet vraiment spécial. Les instrumentistes s’organisent en des petits groupes en fonction de la famille des équipements. Ils jouent de façon alternée leurs outils musicaux pour en ressortir les voix, comme dans un dialogue. Chaque musicien se concentre sur sa partie pour ne pas fausser les notes et induire le groupe en erreur.

Comment se compose un orchestre ?

Un orchestre est composé de plusieurs familles de musiciens dirigées par un chef.

Le chef d’orchestre

C’est à lui que revient l’organisation de l’orchestre : il s’occupe du volet technique, de la cohérence et de l’harmonisation du jeu d’ensemble. Comme un maître de chœur dans une chorale, il se tient devant et dirige le chœur. Les instrumentistes suivent ses gestuelles pour savoir quand c’est à leur tour de jouer.

Par ailleurs, le chef d’orchestre règle l’équilibre des différentes masses de l’orchestre pour un bon rendu sonore. Concernant le côté artistique, c’est encore lui qui oriente l’interprétation des œuvres et choisit le répertoire. C’est lui qui prépare, dirige les répétitions et les concerts des œuvres musicales. Les musiciens ne font que suivre ses directives.

Les familles d’instrumentistes

Les musiciens sont classés en fonction de la catégorie des instruments joués.

La famille des cordes

Les instrumentistes qui sont classés dans cette catégorie sont ceux qui jouent aux cordes frottées notamment le violon, l’alto, le violoncelle, la contrebasse et l’octobasse. Ensuite, y sont enregistrés ceux qui sont spécialisés dans le maniement des cordes pincées comme la harpe, puis des cordes frappées dont le piano.

La famille des bois

Les musiciens qui se retrouvent dans ce groupe sont ceux qui ont une passion pour la flûte traversière. On les retrouve aussi avec le piccolo, le hautbois, le cor anglais, les clarinettes, les bassons et les contrebassons.

La famille des cuivres

Ce sont les spécialistes du cor, de la trompette, du trombone et du tuba qui se retrouvent dans cette classe.

La famille des percussions

La famille des percussions regroupe les joueurs des percussions à clavier comme le xylophone, le marimba, le célesta, les timbales, le glockenspiel. On retrouve aussi dans cette famille, les amateurs des outils aux sons indéterminés comme la cymbale, le triangle, etc.

Occupation scénique

La disposition de tous ces corps musicaux tient compte de trois facteurs principaux. Il s’agit :

    ```
  • du nombre d’instrumentistes ;
  • du lieu d’exécution ;
  • de la nature de l’œuvre.
  • ```

Toutefois, il existe une occupation scénique traditionnelle utilisée.

Selon cette disposition, les violons de type 1 et 2 sont placés à la gauche du chef d’orchestre. Les contrebasses et les violoncelles se retrouvent à sa droite. Juste en face de lui, sont classées trois différentes familles. En première position, celle des cordes représentées par les altos. Au deuxième niveau, les bois puis les cuivre et enfin, les percussions.

Quels sont les différents types d’orchestres ?

Il existe différentes formes d’orchestres qui se distinguent par la nature des instruments joués, par leurs tailles et par leurs prestiges.

L’orchestre symphonique

L’adjectif symphonique vient de « symphonie » qui veut dire sonner ensemble. L’orchestre symphonique constitue donc un ensemble de musiciens réparti en plusieurs familles : les cordes, les cuivres, les bois et les percussions. Il désigne donc un nombre important d’instrumentistes (une centaine) qui s’harmonise pour interpréter des pièces imposantes. Il est encore appelé orchestre philharmonique, en raison de la belle harmonie qui règne en son sein.

L’orchestre de chambre

Cette catégorie regroupe un nombre plus réduit de musiciens : on en dénombre au plus une quarantaine. L’équilibre des sons devient donc plus délicat et les musiciens font preuve d’une grande maîtrise. La spécificité de cet orchestre est qu’il joue de la musique de chambre, réservée à un espace réduit. Il est adapté aux œuvres moins amples et s’accentue sur les changements délicats de timbre et l’interaction des lignes.

L’orchestre d’harmonie

Cet orchestre regroupe essentiellement trois familles, à savoir les cuivres, les percussions et les bois. Il se confond facilement avec le philharmonique. Toutefois, l’orchestre d’harmonie n’utilise pas les cordes, contrairement à l’autre. Aussi, au début, il était principalement constitué de musique militaire. Au fil du temps, il a diversifié son style pour s’adapter au public.

L’orchestre de jazz et la fanfare

Cet orchestre joue essentiellement du jazz et se compose de bois, cuivres et percussions. Il a été mis en exergue vers la fin du XIXe siècle par les Noirs du Sud des États-Unis. Dans le jazz, un effectif de 20 personnes est capable de couvrir un grand public.

L’orchestre de fanfare, lui, est essentiellement constitué de cuivre et quelques fois, accompagné de percussion. Il est spécialisé dans les œuvres du Moyen Âge, de la période classique et contemporaine. Les musiciens de cet orchestre jouent parfois en marchant ou à cheval.

Orchestre du casino municipal de Cannes

L'orchestre du casino municipal de Cannes a été fondé en 1907, à l’ouverture du casino. Il est resté sur pieds pendant 72 ans, jusqu’à la destruction de l’établissement. L’orchestre du casino municipal de Cannes était de type symphonique et comptait un effectif de 50 à 60 musiciens.

Plutôt du genre classique, il a été conduit les premières années par Louis Laporte, compositeur et chef d’orchestre. Celui-ci a dirigé le groupe musical jusqu’en 1913 avec dix-neuf grands concerts à son actif. Il fut remplacé par Guillaume Koderick qui a conduit l’orchestre dans une trentaine d’opéras comiques et dans des opérettes. De nombreux autres chefs se sont succédé jusqu’en 1979 à la destruction du casino.

Aujourd’hui, il est même possible de retrouver un orchestre dans un casino physique et dans un casino en ligne. Installés dans la ville de Cannes, ces établissements assez particuliers cherchent à rester fidèles à la tradition.