Dans le monde de la musique, divers types d’instruments sont utilisés pour produire des sons. Ceux-ci sont classés en trois grandes familles parmi lesquelles figurent les instruments à vent. C’est à cette dernière catégorie qu’appartient la flûte traversière. Cet instrument de musique, encore appelé grande flûte, se joue de travers comme le laisse imaginer son nom. Comment est-elle composée ? Comment fonctionne-t-elle ? Voici une présentation détaillée de la flûte traversière.

flûte traversière

La flûte traversière : description

Comme indiqué précédemment, il s'agit d'un instrument à vent. Cela signifie que pour jouer la flûte, il faut souffler là-dedans pour émettre un son. Cet instrument musical de la famille des bois est composé de trois parties. Elle possède un nombre variable de trous en fonction de sa longueur dont la mesure standard est de 67 centimètres. Utilisée comme un accessoire de musique solo, la flûte traversière dispose d'une étendue de trois octaves. Il en existe de forme droite et divers autres prototypes dont l'embouchure est courbée. Sa particularité est que pour la jouer, le flûtiste doit laisser une partie de l'entrée découverte afin de faire rentrer l'air et le diriger.

Structure de la flûte traversière

La grande flûte est un instrument de musique à vent auparavant conçu en bois. Cependant, au fil du temps, les modèles classiques ont disparu peu à peu. Désormais, elle est confectionnée avec du métal et possède une embouchure latérale. Dans le commerce, vous rencontrerez plusieurs modèles de la grande flûte. Elle est composée de trois éléments que sont la tête, le corps et la patte d'ut.

La tête de la flûte traversière

C’est cette partie de l’instrument qui accueille la plaque d'embouchure. C'est à ce dernier niveau que le flûtiste doit souffler, en dirigeant l'air à l'intérieur de l’appareil, pour produire les sons.

Le corps de l’instrument

Le corps de la grande flûte est de forme cylindrique. Il est composé de clés qui servent à boucher les trous afin de créer des notes. C'est cette partie de la flûte que l’instrumentiste garde à l'horizontale pour jouer, en actionnant les clés par ces doigts. Le corps comprend une partie pour les clés mains gauche et une partie de clés mains droites.

La patte d’ut

Il s'agit de la partie inférieure de l'instrument. Elle prolonge le corps principal. La patte d'ut est essentiellement composée d’une partie des clés mains droites.

Il faut noter que le nombre de clés varie en fonction de la taille de l'instrument. Ces clés permettent de régler la justesse des sons de ce dernier.

Comment créer un son avec la flûte traversière ?

Le principe de la flûte traversière est le soufflé d'air. Pour créer un son, le flûtiste doit en premier lieu la garder de manière horizontale. Il doit ensuite souffler, de manière perpendiculaire au corps de l’appareil, à travers le trou d'embouchure. Avec son extrémité supérieure bouchée, c'est sa partie latérale qui sert à produire le son. Ainsi, pour obtenir un son de qualité, le musicien émet un soufflé de façon proportionnée, qu'il dirige sur le biseau du trou de l'embouchure. C'est alors la vibration de la colonne d'air qui rentre dans le corps de l'instrument qui produit les tonalités. La fréquence de ces vibrations d'air définit l'intensité du son. Cependant, la hauteur des notes émises dépend de la longueur de la flûte. Ainsi, pour obtenir des registres aigus ou medium, l'instrumentiste doit modifier l'angle d'attaque et la pression de l'air sur l'embouchure.

Il est important de noter que la pression et la rapidité du souffle ont aussi une influence sur la qualité du son et la nature du timbre.

Comment jouer la flûte traversière ?

Pour bien jouer à la flûte traversière, il est important d'apprendre le solfège. Il s’agit d’un cours musical qui implique généralement l’apprentissage des notions d’harmonie, formation des gammes et des accords, lecture de note et rythmique, etc. Cependant, la flûte étant un instrument à vent, il est primordial de maîtriser l'émission de l'air, de savoir la diriger et enfin savoir contrôler sa vitesse.

Pour jouer, il est également important de savoir tenir la flute (la position des deux mains). La paume de la main gauche doit être tournée vers vous, avec son pouce qui appuie certaines clés. À l'opposé, la main droite sera tournée vers l'extérieur et son pouce doit maintenir l'instrument. Le petit doigt de cette main doit être disposé sur les clés de la patte d'ut. Enfin pour faire sortir le son, il faudra bien la placer au niveau des lèvres. L'entrée doit être partiellement découverte pour que le son soit net et juste. La plaque de l'embouchure doit être placée sous votre lèvre inférieure en calant la flûte entre votre bouche et votre menton.