La musique est un art qui consiste à combiner une variété de rythmes sonores pour constituer des mélodies. À cet effet, elle fait intervenir plusieurs musiciens instrumentistes spécialisés. Ceux-ci sont souvent regroupés en orchestre pour l’exécution des œuvres musicales. Au fil des années, ces regroupements d’orchestres se sont diversifiés pour mieux s’adapter aux genres de musique. C’est ainsi qu’on en recense un grand mélange. Voici les différents types d’orchestres qui existent !

L’orchestre symphonique ou philharmonie

Ce type d’orchestre se caractérise par la symphonie engendrée par les différentes familles d’instruments dont elle se compose. Il s’agit des :

  • instruments en bois ;
  • instruments à percussion ;
  • instruments à cordes ;
  • instruments en cuivre.

Les instruments à cordes jouent la mélodie principale. Celle-ci est souvent attribuée aux violons. Les instruments en bois sont le plus souvent solistes et assurent la polyvalence. Les percussions accentuent le discours musical tandis que les instruments à cuivre soutiennent le volume sonore.

L’orchestre symphonique est souvent retrouvé dans l’interprétation des musiques classiques comme celle des films. Il se compose de 50 à 100 musiciens et plus, dans certains cas. Chaque instrumentiste a devant lui la partition qu’il est censé jouer. Il arrive qu’on retrouve des choristes dans un orchestre symphonique dépendamment de l’œuvre exécutée. On parle alors d’orchestre philharmonique.

L’orchestre d’harmonie

Encore appelé le bagad, il se compose de trois familles d’instruments que sont :

  • les instruments en bois ;
  • les instruments en cuivre ;
  • les instruments à percussion.

Au départ, l'orchestre d'harmonie était beaucoup plus utilisé pour constituer les musiques militaires. Au fil des siècles, son répertoire se voit diversifié avec d’autres genres de mélodies. C’est ainsi qu’on y retrouve les musiques classiques, les musiques légères, les musiques de films et les musiques de jazz.

L’orchestre d’harmonie est inséré dans les formations militaires et est le plus souvent constitué par les débutants et quelques professeurs. Son effectif est réduit par rapport à l’orchestre de symphonie et varie d’une vingtaine à plus d’une centaine de musiciens en moyenne.

L’orchestre de chambre

L’orchestre de chambre se distingue par un nombre très réduit de musiciens. On y compte une trentaine au maximum. Il est le plus souvent retrouvé dans l’exécution des œuvres du XVIIe au XXe siècle. Ce type d’orchestre est surtout adapté pour l’animation des lieux très restreints. Il ne peut pas être joué dans un grand public.

Il se compose des cordes frottées comme le violon, l’alto, le violoncelle et le clavecin. Elles sont réparties en trio baroque, en trio pour piano, en quatuor à cordes et en octuor à vent. Le clavecin joue le rôle de soutien harmonique.

L’orchestre de chambre est aussi sollicité pour accompagner les chants d’Église. Il est dirigé par un chef d’orchestre et sa structure peut être complétée par des instruments comme la trompette et le cor.

L’orchestre de jazz

L’orchestre de jazz est né d’un style musical apparu vers la fin du XIXe siècle au sein de la communauté afro-américaine. Contrairement aux autres types d’orchestres qui sont généralement bien organisés, l’orchestre de jazz se base sur le rythme et l’improvisation des musiciens. Chacun d’eux est libre de créer des mélodies sur un thème donné. À la base, l’orchestre de jazz se composait d’un chanteur, d’une guitare et d’un banjo. À l’ère actuelle, il se compose des :

  • instruments de bois ; 
  • instruments de cuivre ;
  • instruments de percussion.

L’orchestre de jazz se constituait d’une vingtaine de musiciens à ses débuts. Plus tard, cette structure est modifiée par les orchestres de Count Basie, Duke Ellington et bien d’autres, au grand bonheur du public. L’évolution de la musique dans les villes de New York, Chicago et Saint-Louis a joué un rôle majeur dans le développement de l’orchestre de jazz.

La fanfare

La fanfare désigne des combinaisons musicales très vives et rythmées. Elle se compose généralement des instruments en cuivre. On peut aussi y retrouver des instruments en bois comme le saxophone.

Dans certains pays tels que la Suisse, la fanfare se compose des instruments d’ordonnance, à savoir le clairon, le cor de chasse et le tambour. Elle est intégrée à plusieurs formations supérieures et à des formations militaires. Cela permet d’initier les apprenants à la vie associative.

La grande spécificité de la fanfare est que les musiciens jouent très souvent en marchant ou en étant à cheval. Elle est très prisée pour les carnavals, les festivals ou encore, aux Concours nationaux des fanfares des Beaux-Arts. Sa structure peut varier entre 10 à 50 musiciens, et même plus.