Le village des facteurs d'images

Accueil > LA PLACE DU VILLAGE > Les stages et séminaires > Archive Saison 2014/2015

Jeudi 18h15/19h45 CAPOEIRA

Par Juruna .
Association Capoeir’Art
Contact : capoeirart@gmail.com
Tel. 06 60 96 20 01

Si pour beaucoup la Capoeira est une simple pratique sportive, elle reste avant tout un moyen d’expression ; le fruit d’une tradition ancestrale. La Capoeira a vu le jour au 16ème siècle lorsque les colons portugais commencèrent à déporter les esclaves africains au Brésil. Refusant la captivité, l’asservissement et la disparition progressive de leur culture et traditions, les esclaves africains détournèrent peu à peu les interdictions imposées par les colons.

En effet, ces derniers, de peur de voir se multiplier les insurrections, bannirent tout entraînement aux pratiques de combats ainsi que la possession d’instruments ou outils susceptibles de devenir des armes. Utilisant leurs traditions, danses et chants pour dissimuler leurs intentions, les esclaves développèrent peu à peu un art de défense basé uniquement sur les ressources du corps : la Capoeira.

La Capoeira est donc née au milieu des chants d’esclaves frappant dans leur mains et dansant. Elle était l’instrument de la transmission d’une histoire, d’un espoir et d’une révolte. Elle maintenait la dignité d’un peuple en attente d’une liberté retrouvée. De ce fait, la Capoeira s’est perpétuée et développée au fur et à mesure des années, notamment grâce aux esclaves fugitifs de toutes origines qui se retrouvaient dans les « quilombos »dont le plus connu reste celui de Zumbi Dos Palmarès. Dans ces camps où seules la quête de liberté et la solidarité comptaient, la mixité des histoires et des cultures ont permis à la Capoeira d’évoluer et de s’enrichir.