Le village des facteurs d'images

Accueil > Les villegiatures > Le phare du village > Le Repaire de Marseille

François Ruffin

Mars 2010 : Le Repaire de Marseille et le Réseau des Repaires du Sud ont organisé la tournée en Provence de François Ruffin (Là-bas si j’y suis, Le Monde Diplo et Fakir) pour ses conférences "Les médias et la guerre des classes".

Photos : ©Vincent Lucas
Le facteurdimages de Vincent LUCAS
Artiste citoyen, photographe, journaliste.
Contact : 06 80 48 89 81
...................................................................................


Une réalisation de Vincent Lucas "Vincent LUCAS "
.....................................................................................................

La guerre des classes
« La guerre des classes existe, c’est un fait, mais c’est la mienne, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la remporter. »
C’est Buffett qui a formulé ce jugement.
Pas Marie-George, non. Warren.
Deux « f », deux « t ».
La première fortune mondiale.
Et c’est une évidence, sans doute, en cette époque où un « marché du luxe en forte croissance » côtoie « les émeutes de la faim ». Une banalité, même, dans une France où le CAC 40 annonce des « profits records » et des « mégadividendes » tandis que, d’après l’INSEE, les salaires stagnent depuis trois décennies. Une certitude statistique quand 9,3 % du PIB a glissé, en vingt ans, du Travail vers le Capital.
Une évidence, alors.
Sauf qu’il a fallu, justement, un Warren Buffett pour la dénoncer.
Jamais nous n’aurions osé, nous, prononcer ces mots, « guerre des classes » : par crainte de paraître « archaïques », « simplistes », « manichéens ». Et, avec nous, c’est toute une gauche qui s’autocensure, qui s’enlise dans le salmigondis de la « complexité ». Toute une gauche avec des chefs qui déguisent leur lâcheté en « courage », leur renoncement en « audace », et qui causent gentiment de « rénovation », de « modernisation » pour mieux masquer leur trahison.

François Ruffin
.........................................................................................................

Çà fait dix ans maintenant que le journal Fakir est publié à Amiens.

http://www.fakirpresse.info/

On a récolté pas mal d’ennuis, évidemment. Des années de procès. Avec un adjoint au maire, avec le quotidien régional, quatre en tout. Que, un miracle, on a tous gagné. « Allez exercer votre métier ailleurs ! » nous a lancé Gilles de Robien, excédé. Finalement, on a tenu bon, et il est parti avant nous.

Alors, ça nous démange depuis un bail, de se lancer en national. Et maintenant que Balladur et compagnie veulent dissoudre notre belle région, on n’a plus le choix. Faut riposter : la Picardie part à l’assaut de la France – voire du monde ! Paris, nous voilà ! Bruxelles aussi !

Quand même, on est tolérant. Pour notre grande aventure, on a donc recruté un Breton, un Vosgien, un Beauceron, une Arlésienne, et même des Parisiens : c’est notre politique de diversité...