Sirène avril Ahamada Smis

C’est au cœur de la tradition orale des Comores que nous conduit Le Vaisseau voyageur, orchestré par le slameur Ahamada Smis.

photos © Vincent Lucas
(Le Facteur d’Images habitant La Maison du Facteur )
Artiste citoyen, photographe, journaliste.
Contact : 06 80 48 89 81
...................................................................................
Mercredi 4 avril 2012
Le Vaisseau voyageur
Ahamada Smis

C’est au cœur de la tradition orale des Comores que nous conduit Le Vaisseau voyageur, orchestré par le slameur Ahamada Smis. Deux genres poétiques issus de ces îles se croisent, se mêlent et répondent au chant des sirènes, annonçant la guerre : les qasidas, poèmes mystiques chantés, issus des confréries soufies, apaisent les âmes, tandis que les nyandous, joutes verbales datant du Moyen-Âge, visent à révéler le meilleur des orateurs parmi les guerriers. Celui maniant au mieux l’art de la parole devenant celui qui les conduira à la victoire…

conception et direction artistique : Ahamada Smis
chant, nyandous : Ahamada Smis
percussions : Mfoungoulie Ibrahim
chœur de femmes : deba Madrassati anlaouiya de Kalliste
chœur d’hommes : groupe Ikhwanoul Houda

www.myspace.com/ahamadasmis

Site réalisé par ShaZaam - www.Mutins.net (SPIP) et Reno (Sons)